fbpx

BIOGRAPHIE

PAULIN Pierre

Pierre Paulin est né en 1927 à Paris. Il est très proche de son grand-oncle, le sculpteur suisse , Fredy Balthazar Stoll, en contact duquel il développe son intérêt pour l’art. Un autre membre de sa famille éveillera son intérêt pour le design, son oncle Georges Paulin, dessinateur d’automobiles et inventeur du toit de voiture escamotable.

En 1947, Pierre Paulin rentre à l’école Camondo, où il obtient son diplôme trois ans plus tard. Son talent est remarqué par un de ses professeurs, le décorateur Maxime Old. Ce dernier, lui conseille de travailler dans l’atelier de Marcel Gascoin, un des créateurs de l’ U.A.M, avec Pierre Guariche et Michel Mortier; il y découvre le design scandinave.

De retour de Suède, il expose plusieurs de ses créations, autoéditées, qui ne passent pas inaperçues au Salon des Arts Ménagers, en 1953 à Paris.

Cette même année il collabore à une série de meuble pour Thonet France, un éditeur avec lequel il travaillera durant plus de vingt ans. Parallèlement, à la fin des années cinquante, il devient un des collaborateurs privilégiés de la maison hollandaise Artifort pour laquelle Il réalise entre autre des sièges équipés de mousse Pirelli recouverte d’une housse amovible en tissus élastique souvent de couleurs vives, comme les fauteuils « Mushroom » en 1960, « Ribbon » 1966 et « Tongue » 1967. En 1970, Il représente la France à l’Exposition universelle d’Osaka, avec le divan « Amphis ».

Jean Coural, administrateur du Mobilier National, recommande Pierre Paulin en 1967 pour la conception du mobilier du Louvre et le présente au Président Georges Pompidou et son épouse. Quatre ans plus tard, Paulin réaménage les appartements privés de l’Élysée à la demande du couple Pompidou. Cela marque une étape importante dans la reconnaissance de son travail.

En 1975, Pierre Paulin crée l’agence ADSA avec son épouse Maia Paulin et Marc Lebailly. Il aménage la Halle Méditerranée de la gare de Lyon pour la SNCF, ainsi que les salles d’attente de première classe du Concorde pour Air France. Il crée aussi des objets en série entre autre pour les marques Tefal/Caldor, Thomson ou Bosch. En 1987, Il reçoit le grand prix national de la Création industrielle.

Les oeuvres de Pierre Paulin figurent parmi les collections du MoMA à New York, du Centre Georges-Pompidou, et du Musée des Arts Décoratifs à Paris ainsi que du Victoria and Albert Museum à Londres.

Il s’éteint à Montpellier le 13 juin 2009.

Interview de Pierre Paulin - Maison et Objet 2008

LES OEUVRES

En poursuivant votre navigation où en fermant ce bandeau, vous acceptez le dépôt de cookies tiers nécessaires au bon fonctionnement de notre site.