fbpx

BIOGRAPHIE

BESNARD Jean

Jean Besnard est né à Paris en 1889. Il est le fils du peintre Albert Besnard et de la sculptrice Charlotte Dubray. Il fait ses études au lycée Carnot puis se forme dans le domaine de la peinture. À 31 ans, il se consacre entièrement à la céramique. Initié par les céramistes Paul Jacquet et Étienne Avenard, il rejoint ce dernier dans son atelier de Ville-d’Avray. En 1922, Primavera, l’atelier d’art du Printemps, édite les créations de Jean Besnard. À partir de 1923, il participe à plusieurs salons ; il expose au Salon des artistes décorateurs, au salon des Tuileries et ainsi qu’au Salon d’Automne. En 1925, il présente ses œuvres à l’Exposition des Arts décoratifs et industriels de Paris et reçoit une médaille d’argent pour récompenser son travail de céramiste. La même année, il crée sa société, Besnard et Cie, et s’installe à Ivry-Port dans l’usine de l’ingénieur céramiste Paul Sailly. À Paris, il fréquente et se lie d’amitié avec plusieurs grands artistes d’arts décoratifs de son temps, comme le décorateur Jacques Adnet. Ses céramiques sont un mélange de plusieurs terres d’origine et de couleurs diverses. Il bouleverse les procédés d’émaillage traditionnels et fait recours principalement à une palette de gris, de rose, d’ocre pâle, de rouille, de verts ainsi que de bleus. Jean Besnard se voit attribuer la paternité de l’émail blanc dit « crispé », ce procédé donne l’aspect granité du galuchat aux céramiques. L’artiste travaille également en intégrant, dans certains objets, des éléments textiles tels que la dentelle et le tulle. Ses œuvres s’inspirent du pointillisme ainsi que de la peinture impressionniste. Jean Besnard ne moule jamais ses pièces, de ce fait toutes ses œuvres sont uniques. Ses céramiques sont présentes au Musée du Luxembourg, au musée des Arts décoratifs de Paris et au Musée des Beaux-Arts de Lyon. Il meurt à Nogent-sur-Marne en novembre 1958.

LES OEUVRES

Retour haut de page