fbpx

BIOGRAPHIE

DESPRES Jean

Jean Després est né en 1889 à Souvigny dans l’Allier. En 1903, il commence un apprentissage d’orfèvre dans un atelier se trouvant dans le Marais à Paris, en parallèle il suit des cours de dessin et de peinture. Son temps libre, il le passe à Montmartre à la cité d’artistes Bateau-Lavoir où il rencontre et devient proche du groupe des cubistes regroupant, entre autres, Pablo Picasso, Amadeo Modigliani, Georges Braque. La Première Guerre survient et Jean Després rejoint l’aviation militaire ou il est affecté comme mécanicien, très vite il est repéré et est engagé comme dessinateur dans une escadrille de chasse ; cette expérience a un impact sur ses créations futures dans lesquelles on retrouve parfois des éléments mécaniques comme des rouages ou des chaines. En 1920, l’artiste reprend la boutique familiale se trouvant à Avallon en Bourgogne et installe son atelier d’orfèvrerie et bijoutier dans l’arrière-boutique. À partir de 1928, il expose au Salon des Artistes Décorateurs, au Salon d’Automne et au Salon des Tuileries, il participe aussi à de nombreuses expositions à l’étranger. Jean Després exploite des thèmes issus de l’avant-garde des années 1920, tels que le cubisme et le modernisme. Ses pièces sont très appréciées et expriment l’esthétique de ce temps-là. Les matériaux principaux composant ses œuvres sont l’argent, le métal argenté ou encore l’étain martelé, il privilégie des formes massives et rejette l’utilisation des pierres précieuses dans ses bijoux. Lors de la Seconde Guerre mondiale, le commerce des métaux précieux est suspendu, mais Jean Després poursuit son activité en employant des métaux pauvres. À partir de 1940, il est nommé président du Syndicat des Orfèvres. En 1943, il s’installe à Paris, rue de la Trémoille et ouvre une boutique à la même adresse. Cela dit, il conserve son atelier et boutique à Avallon. En plus de la création de bijoux et d’orfèvrerie, Jean Després confectionne des trophées sportifs, de l’art religieux et à partir des années 1950, il réalise des étuis en métal de livre d’art. Ses pièces d’orfèvrerie sont entièrement faites à la main et sont par conséquent des pièces uniques, elles ont des surfaces très martelées ce qui permet un jeu de lumière avec une multitude de reflets. Les clients les plus connus de Jean Després sont Ferdinand Léger ou encore Joséphine Baker. Il continue de réaliser ses œuvres martelées et ornées des motifs qu’il affectionne jusqu’à sa mort en 1980.

LES OEUVRES

Retour haut de page