De-Fouquieres-Marie-Claude-artiste

Epouse d’un important industriel du plastique, Marie-Claude de Fouquières réalise en 1969 son premier meuble en résine de polyester car elle ne trouve aucune table qui lui plaît. Ensuite elle effectue des expériences avec de la résine polyester épaisse de couleur et réalise des tables, des bureaux, des objets, des lampes, des panneaux qui connaissent très vite un grand succès auprès de clients particuliers comme David de Rothschild, l’Emir du Qatar ou de décorateurs célèbres comme David Hicks, Alberto Pinto ou Henri Samuel. La signature de Marie-Claude de Fouquières est sa résine « éclatée », un effet spectaculaire obtenu au moyen d’une réaction chimique qui donne un résultat d’une poésie incroyable. En 1977, au décès de son mari, elle cesse son activité et reprend l’activité professionnelle de ce dernier.